Style De Mode De Prix Pas Cher Pleaser Divines 440 des Femmes 2018 Rabais hYdlhm

SKU93299915
Style De Mode De Prix Pas Cher Pleaser Divines 440 (des Femmes) 2018 Rabais hYdlhm
Pleaser
Catégories

Malheureusement l’urbanisation va se renforcer. Selon une étude du cabinet PWC, le pourcentage de la population qui habite dans des zones urbaines devrait croître de 50% à 70% d’ici 2050. Par ailleurs « avec les problèmes liés au volume élevé de voitures dans les villes, on considère que l’optimum des voitures vendues pour permettre un minimum de mobilité se trouve à 100 millions de véhicules vendus par an. Pourtant les constructeurs automobiles en prévoient 120 millions pour 2016 soit une augmentation de 50% par rapport aux 82 millions de voitures vendus en 2013 ».

Sur la plupart des continents, on vit une explosion de l’industrie automobile à base d’éparpillement des habitations, en Asie et Afrique encore davantage. Il serait peut être plus pertinent d’adapter aujourd’hui l’automobile à la ville.

Adapter l’automobile à la ville

Ici, on pourrait développer un nombre important d’arguments comme le développement de l’automobile autonome avec GPS intelligents pour déjà diminuer par exemple le nombre d’accidents et donc d’engorgements. Pourquoi ne pas imaginer le développement de véhicules libre-service ou pourquoi pas le co-voiturage? En Amérique du nord, selon IHS automotive, on serait passé de 16000 adhérents à des programmes de véhicules libre-service à 1 million en 2013.Bien sûr qu’une problématique économique est présente, mais les innovations ne feront-elles pas baisser les coûts de production? En effet, d’après AlixPartners, chaque voiture d’une flotte de voitures libre-service équivaudrait à 32 véhicules vendus en moins. C’est donc un frein économique non négligeable pour les constructeurs. Mais si certains fabricants comme Daimler AG avec son service Car2go, Bayerische Motoren Werke AG avec DriveNow et Volkswagen AG avec Quicar ont emboîté le pas au libre-service, c’est aussi parce qu’ils comptent sur le développement consubstantiel du véhicule ultra-innovant à faible coût: le véhicule autonome.

Il faudra bien un jour adapter l’automobile à la ville. Aujourd’hui, les rues, les voiries, les boulevards sont sans âmes. Symboles de la mixité culturelle, les villes s’uniformisent par la présence de commerces ou de boutiques en tout point semblables, parfois jusqu’à la périphérie des villes. Certes, élargir les voies piétonnes (on voit les dégâts à Paris avec les expériences des berges de Seine), certes, développer les transports collectifs (mais c’est déjà en cours depuis des années…), certes, développer l’automobile verte (à condition que le processus de production de la batterie ne soit pas plus polluant que le moteur d’un véhicule essence ou diesel normal) peuvent constituer des alternatives (encore que…).

Le phénomène de congestionnement (qui concerne aussi les transports publics) et le développement urbain autour des rocades routières montrent qu’il ne suffit pas d’accroître l’offre de transport en commun et de réglementer stupidement le stationnement pour susciter des transferts d’usage. Les innovations automobiles (la Smart Mobility) ne fera que renforcer l’efficacité de l’automobilité. Mais il nous semble que le véhicule autonome en soit constituerait une solution plus raisonnable aux aspirations et à la liberté des citoyens de la mondialisation économique.

Vous avez un compte ?

En poursuivant votre navigation sur le site fun-mooc.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur.
Simpson Jessica Tong De Cammie femmes Livraison Gratuite Négociables jQpgt0
Bounty La Foulée De La Vie femmes Parcourir La Sortie HYOnPR

Réinitialisation du mot de passe

Merci d'entrer votre adresse e-mail ci-dessous, nous vous enverrons des instructions pour choisir un nouveau mot de passe

Les inscriptions sont closes
Fin d'inscription
Début du Cours
Fin du cours
Effort estimé
Langue

Nous apprenons tout au long de la vie, avec un même objectif de réussite. Y parvenir, c’est s’appuyer sur un socle de compétences fondamentales, dont la clé de voûte est la bonne connaissance du fonctionnement du cerveau. Apprendre ensemble pour agir ensemble !

Ce MOOC vous offre la possibilité de choisir entre deux parcours de formation :

Un parcours INITIAL (5-7 semaines) : il permet d’acquérir l’ensemble des connaissances fondamentales et s’adresse à tous. Il s’agit des 5 semaines de contenus, à l’identiques de la session 1 du mooc (voir le programme ci-dessous). L’architecture du cours est inchangée. Cependant, au regard des remarques émises par les apprenants lors de la session 1, nous doublons le temps d’appropriation des semaines n°1 et n°2. Les 5 semaines du programme s’étendent donc sur 7 semaines calendaires – pour donner davantage de souplesse, notamment avec les congés de fin d’année.

Un module COMPLÉMENTAIRE (1 semaine supplémentaire) : il propose un focus sur la formation des adultes sous l’angle de vue des sciences cognitives. Si le cerveau d’un adulte fonctionne comme celui d’un apprenant plus jeune, le contexte et les conditions de la formation modifient sensiblement les leviers d’action. Ce module permet d’entrouvrir cette porte. Il n’est pas évalué.

Nota :

Démarrage du MOOC : 27 décembre 2017 – la plateforme sera accessible dès le 20 décembre pour les apprenants inexpérimentés sur FUN qui souhaitent découvrir l’environnement d’apprentissage.

Durée : 8 semaines (7 + 1)

Temps à consacrer par semaine : 2 à 3 heures.

Une attestation de suivi sera délivrée en fin de parcours sous réserve d’atteindre 50% de réussite.

Inscriptions : à compter du 20 octobre 2017 et jusqu’au 31 janvier 2018.

Au-delà de la période de déroulement du MOOC, les cours resteront accessibles.

Curiosité générale et aptitude à abandonner certaines idées reçues.

Jean-Luc BERTHIER

Proviseur honoraire et ancien responsable national de la formation des personnels de direction à l’École supérieure de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement supérieur et de le Recherche. Spécialiste en sciences cognitives de l'apprentissage et de la formation. Animateur de l’équipe Sciences cognitives, Comment changer l’École.

Après 24 années au sein de l’armée de terre dans la réalisation de systèmes d’information et formateur pour adultes, il est aujourd’hui concepteur pédagogique. Master 2 ingénieur en e. formation (Rennes 1). Passionné de pédagogie, de TICE et de sciences cognitives. Membre de l’équipe Sciences cognitives, comment changer l’école.

© 2017 BEAUCOUP STORE